PRÉFACE

Page

Ce livre est la première tentative jamais entreprise pour rédiger dans une langue européenne une histoire du Siam, des temps les plus anciens à une période relativement moderne. En l'écrivant, mon intention était d'offrir un ouvrage de référence pratique pour les Européens qui ignorent les principaux faits de l'histoire siamoise et qui n'ont ni le temps, ni la volonté, de les rechercher eux-mêmes parmi une masse de documents contradictoires.

J'ai essayé de raconter plutôt que de discourir et je n'ai pas, je l'espère, imposé outre mesure mes propres opinions. Je suis conscient que je serai accusé d'avoir fait preuve de partialité pro-siamoise dans de nombreuses parties de ce livre, aussi je peux d'emblée plaider coupable. J'ai écrit en tant qu'ami du Siam et des Siamois, parmi lesquels j'ai passé les meilleures années de ma vie.

Je pense franchement que les Siamois ont le droit d'être fiers de leur histoire. C'est celle d'un groupe d'immigrants plus ou moins incultes du sud de la Chine, qui s'établirent dans le pays appelé aujourd'hui Siam, triomphant d'un puissant empire et établissant des États libres qui se fondirent finalement dans le Siam d'aujourd'hui. Nous les voyons, humiliés encore et encore par un voisin plus puissant qu'eux, se lever et retrouver leur liberté. Il y a cent ans, l'Asie du Sud-est était morcelée en des dizaines d'États indépendants. Aujourd'hui, il n'en reste qu'un : le Siam. Ceux qui croient en la survie du plus apte admettront que les Siamois, quels que soient leurs défauts, doivent posséder certaines qualités particulières qui leur ont permis d'entretenir cette position unique.

Les gens intéressés par les fées, les gobelins, les géants, les talismans magiques, etc., ne trouveront pas leur bonheur dans ce livre. On rencontre beaucoup d'êtres et d'événements surnaturels dans les histoires autochtones, mais j'ai préféré, même au sacrifice du pittoresque, m'en tenir à des faits prosaïques.

Mon intention initiale était d'achever mon travail à l'avènement du premier roi de la dynastie qui règne à présent (1). Pour des raisons pratiques, j'ai toutefois ajouté un bref supplément qui résume les principaux événements de l'histoire du royaume jusqu'à nos jours. Je ne me considère pas très qualifié pour écrire une histoire détaillée du Siam moderne. Si toutefois personne n'entreprend cette tâche, je pourrais peut-être la tenter un jour.

J'ai reçu nombre de très grandes aides bienveillantes, notamment de la part du professeur G. Cœdès et de M.G.E. Harvey, I.C.S. Ma gratitude la plus profonde va cependant à Son Altesse Royale le Prince Damrong Rajanubhab, dont les recherches m'ont permis d'entreprendre ce travail et dont l'aide et les conseils ont été d'une valeur inestimable.

Chiang Maï,

30 juin 1924.

PAGE SUIVANTE : INTRODUCTION

NOTES

1 - N.d.T. : La dynastie Chakri (ราชวงศ์จักรี), fondée par le roi Phra Phutthayotfa Chulalok (พระพุทธยอดฟ้าจุฬาโลก - Rama I), couronné le 6 avril 1782, date à laquelle Wood voulait donc initialement arrêter son Histoire du Siam. Le supplément qui clôt l'ouvrage va du règne du roi Rama I à l'avènement du roi Prajadhipok (ประชาธิปก - Rama VII) en 1925. 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL    Retour page d'accueil